Diminution de l'albédo

Fondamental

Les conséquence sur l'albédo

L’albédo est la fraction de lumière que réfléchi ou diffuse un corps non lumineux. La fonte des glaces entraîne la diminution de la surface occupée sur la Terre par de la glace (surface blanche avec une albédo élevée). Une fois fondue cette surface est remplacée par de la terre puis de la végétation ou bien par de l’eau liquide. Dans les deux cas l’albédo diminue et donc plus de rayonnements sont absorbés par la Terre. Cela a pour principale conséquence la hausse de la température terrestre. Cette hausse participe à la fonte des glaces et etc. C’est un cercle vicieux.

Diminution de l'albédo dû à la diminution des surfaces blanches

ComplémentQu’est-ce que l’albédo ?

L’albédo est une grandeur sans dimension. Il représente la fraction de lumière que réfléchit ou diffuse un corps non lumineux. Il est compris entre 0 et 1 et plus il est grand, plus la fraction réfléchie est importante. Ainsi l’albédo d’un corps noir serait nul et celui d’un miroir parfait égal à 1. Lorsque la Terre reçoit le rayonnement solaire, une partie est absorbée par les corps présents à sa surface. Ces corps absorbent une partie plus ou moins importante de ce rayonnement et l’autre partie est réfléchie.

Calcul de l’albédo : \(\frac{énergie~lumineuse~réfléchie}{énergie~lumineuse~incidente}\)

ComplémentAlbédo terrestre :

L’albédo est très utile en climatologie. En effet c’est un bon indicateur concernant la température à la surface de la Terre. La température moyenne terrestre est aujourd’hui de 15°C, cela correspond à un albédo terrestre moyen de 0,32. Une petite variation de l’albédo a des conséquences importantes sur la température terrestre moyenne. Par exemple, il y a 20 000 ans l’albédo terrestre moyen était de 0,38 et la température moyenne était d' environ 5°C inférieure à celle d’aujourd’hui.

Exemples de la température moyenne terrestre si celle-ci était entièrement recouverte par :

L’albédo terrestre moyen a tendance à augmenter récemment. La cause principale de cette augmentation est l’activité humaine. Effectivement, une des conséquences indirectes de l’activité humaine est la fonte des glaces par exemple, diminuant ainsi les surfaces blanches présentes sur Terre. L’albédo diminue donc car ces surfaces sont remplacées par des surfaces moins réfléchissantes comme de la végétation ou de l’eau liquide. Ceci favorise le réchauffement climatique et on rentre dans un cercle vicieux. C’est donc un paramètre très important dans l’étude du climat et à prendre impérativement en compte dans les calculs et même lors de construction de nouveaux bâtiments. A titre d’exemple, les villes de Los Angeles et New York ont repeint plusieurs toits de la ville en blanc afin de diminuer la température dans les locaux de plusieurs degrés (3-5°C).